Mathilde

"J’ai eu la chance d’être élevée sans jugement porté sur mon corps,ni mauvais, ni bon, on fait avec et on ne s’y intéresse pas, sinon s’est être égocentrique.... voilà comment je définis mon rapport au corps dans mon éducation, une sorte de désintérêt...


La maternité est ce qui m’a fait m’intéresser vraiment à mon corps : le voir sous mes yeux se métamorphoser pour créer une autre vie, c’est impressionnant. Ma première grossesse correspond à mon plus grand traumatisme corporel et psychique : interruption pour raison médicale à 6mois. Donner la mort, au lieu de donner la vie, un cataclysme dans tout mon être. Mais bizarrement je n’en ai jamais voulu à mon corps, la difficulté était d’assumer un choix, encore une histoire de jugement...

Trois mois après, je suis enceinte et connais cette fois le bonheur d’une grossesse où tout se termine bien. En 15 mois j’ai vécut dans mon corps la mort et la vie, cela apprend beaucoup sur la force du corps et de l’esprit.


Aujourd’hui je vis ma troisième grossesse : je me sens belle avec mes rondeurs, et je reconnais enfin ce que mon corps a de merveilleux : abriter la vie en devenir. Je réalise que chaque corps abrite déjà sa propre vie et c’est déjà fantastique !

J’essaie d’adopter une nouvelle posture qui me fait du bien : être juste reconnaissante envers mon corps et la vie tout simplement."



Mathilde

© 2019 by M! Your Body

  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon